logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

04/09/2013

Chambre 2, un premier roman récompensé

chambre-2-1372685-616x0[1].jpg

Julie Bonnie vient de se voir attribuer le Prix du roman Fnac 2013, pour  Chambre 2, son premier roman, un livre de tendresse, de  douleur et de compassion pour les femmes atteintes du mal de mère.  


Les parturientes des chambres 2, 4, 7 et 12 de la maternité où travaille Béatrice, ne souffrent pas seulement d'un "baby-blues". Leur vague à l'âme prend sa source au plus profond de leur vie. Béatrice, ancienne strip-teaseuse devenue puéricultrice dans l'espoir de renouer avec une vie normale, tente de prendre en charge et de soulager leurs tourments. Celle qui a fait de son corps un outil de travail prend soin de ces femmes travaillées par leur corps. Sa sensibilité à fleur de peau  ne lui épargne rien de ces martyres miraculeux où la vie se joue parfois sur un coup du sort.

L'auteur Julie Bonnie,(40 ans), musicienne, rockeuse, devenue puéricultrice à Tours, a elle-même vécu ces moments extrêmes. Son écriture sage, sans affectation mais non sans élan poétique, a mis au  monde un texte lumineux, vrai et fort. Les 400 jurés qui lui ont attribué le Prix du roman Fnac ne s'y sont pas trompés: un écrivain est né. Heureux évènement.

Chambre 2, Julie Bonnie, Ed. Belfond, 190p, 17,50€

Commentaires

Bon, mon ordinateur est très lent, je ne sais pourquoi. Alors je ne voyais apparaître que les 3 premières lignes. Et je me disais: Mais c'est quoi ce mal de mère? Pourquoi Jean-Michel Ulmann n'en dit pas plus?
Avez-vous lu le livre "J'ai mal à ma mère?". Réminiscence de mon passé pas si lointain d'éduc. spé. ayant travaillé des années auprès de ce que l'on appelait "les filles-mères", c'est donc à cela que j'ai pensé. Au "mal à sa mère"!
Puis le reste du texte est apparu: "Leur vague à l'âme prend sa source au plus profond de leur vie."... Alors qu'est-ce qui plonge, plus que le baby-blues - qui n'est peut-être pas aussi banal qu'on peut le croire et prend racine, oui, où? - les parturientes des chambres, 2, 4 et 7, dans un tel mal à l'âme? Il n'y a plus qu'à lire...
Chantal C.

Écrit par : Capelle Chantal | 05/09/2013

dans ces quelques lignes je te retrouve, fidèle à toi même, fidèle à ta passion des mots !

Écrit par : bouvier | 09/09/2013

Chère Chantal

le mal de mère est un vaste terrain vague dont on ne voit jamais la fin. Heureusement, non?

Écrit par : jean-michel ulmann | 06/09/2013

Je trouve ce bouquin très émouvant, voir même un peu perturbant.

Écrit par : vincentdanslesvapes.fr | 09/09/2013

Je l'ai recommandé à plusieurs reprises, je l'ai souligné dans la liste des lectures attente.

Écrit par : matelas merinos | 26/09/2013

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique