logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

29/07/2013

Lectures d'août: qu'emportez-vous?

Lire, c'est partir. Partir, c'est aussi lire. Compte tenu des destinations, du poids des mots et du choix des transports, physiques ou mécaniques, quels livres emportez-vous dans vos sacs?


Il y a les lecteurs exclusifs de pavés considérables qui, promis juré, liront ou reliront, enfin, tout Millenium, La Divine ou Humaine comédie, Guerre et Paix ou Les Rois maudits, 1Q84, Ulysse de Joyce ou Alias Caracalla de Daniel Cordier ou Les piliers de la Terre de Ken Follett… Un seul c'est tout et c'est déjà beaucoup.

Il y a les appliqués qui font leur devoir de vacances en ne lisant que des essais édifiants qui font le tour de la question sans donner de réponse.

Il y a sarcastiques qui ricanent en lisant les professions de foi des politiques. Il y a les fugueuses et les rêveurs qui se font la malle avec des guides touristiques de territoires lointains et incertains, et ceux qui aiment la couleur locale et choisissent l’écrivain régional de l'étape...

Pour ma part, je lis comme j’écoute et comme je regarde: en boucle. Pendant les vacances, je relis et chaque relecture est nouvelle puisqu’entre temps, j’ai vieilli. On ne s’étonne pas de réécouter la musique que l’on aime; on trouve normal de revenir aux musées sur les lieux de nos cimaises préférées. Relire procure les même plaisirs. Ce qu’un livre repris perd en inattendu, il y gagne une patine qui adoucit les heures.

Un roman relu c’est un ami fidèle au rendez-vous. C’est pourquoi je parcours, chaque été, dans le désordre quelques pages des: Trois MousquetairesLa Gloire de mon père, Les mots de Sartre et Noces de Camus, quelques Maigret de derrière les fagots, quelques étapes avec Antoine Blondin,  Premier de cordée de Frison-Roche, des soirées avec Les Caractères de La Bruyère, des pages des Fables de La Fontaine pour que les enfants soient sages, Kipling histoire de leur dire "Tu seras un homme, mon fils" et toujoursL’Ile au trésor de Stevenson.  

Et vous, quelles sont vos lectures de vacances ? Vos livres des champs sont-ils si différents de vos livres des villes? Fréquentez-vous les librairies de vos lieux de farniente ? Explorez-vous votre bibliothèque secondaire, retrouvez-vous vos vieux amis jaunis aux feuillets souvent lus? J'aimerais bien le savoir...

 

 

Commentaires

Bonjour à toutes et tous ...
Cet été, je pars ... sans partir, tout en partant.
Enigme ?
Non, simplement la réalité : j'ai la chance d'habiter en Bretagne et en bord de mer.
Aussi, je ne pars pas en été pour profiter des plaisirs balnéaires, comme si j'étais une vacancière qui vient de loin pour voir la mer.
Alors, après le bain, la plage : bien calée sur un appuie-dos, un chapeau de paille sur la tête, j'ai sous la main :
- "Dans les forêts de Sibérie" de Sylvain Tesson, histoire de se rafraichir quand la température de l'eau atteint enfin 20° !
- "Tomber sept fois, se relever huit " de Philippe Labro, pour tenter de comprendre comment on peut relever la tête encore et toujours après avoir cru que la fin du monde arrivait ..
- "Indian creek" de Pete From ou ... le récit d'un garde-forestier, dans les forêts des Rocheuses, pendant tout un hiver, avec la neige et le froid glacial..

Bon été !
Annelise

Écrit par : Annelise | 01/08/2013

Merci ,Annelise, pour cette carte postale littéraire. Voila trois livres aussi toniques et captivants que votre Bretagne.
Bon vent, belle mer et bonnes lectures
jmu

Écrit par : ulmann | 01/08/2013

Enfant, je lisais beaucoup, très tôt fascinée par les lettres et les mots. J'ai su plus tard que je lisais pour partir. Pour être ailleurs, pour vivre une autre vie. et je crois pouvoir dire que j'ai lu de tout, depuis les Tintin, Michel Vaillant, la collection "Rouge et Or", les Signes de Piste, les livres cachés derrière d'autres dans la bibliothèque de mon père parce que à l'index, dont certains de Mauriac et Gide. Et puis j'ai connu Arsène Lupin, Hercule Poirot, Maigret et Léo Mallet, et des polars de toutes sortes entremêlés de romans, de livres d'Histoire et de livres de psychanalyse. Mais ces derniers, ce n'était plus pour partir mais pour me connaître!
Allons, bon! Peut-être je me laisse emporter, là, dans mon amour des livres qui ne cessent d'accompagner ma vie. Ne pas lire? Ne pas pouvoir lire? Mauvais signe! Partir en vacances, partir pour de vrai, oui, quelques jours, jamais longtemps et non pas sans un de ceux que je n'ai pas nommés!
Ps: je m'aventure, ne sachant si cet envoi est bien parti, à l'envoyer de nouveau

Écrit par : Chantal CAPELLE | 01/08/2013

Quel enthousiasme contagieux. Mieux que partir, lire pour vous, c'est vivre, vivre mille et une vies. Au carrefour des livres vous suivez la flêche: Toutes directions. Je devine qu'elle vous mène loin vers l'inconnu et vous ramène vers vous-même.
Bel été, bonnes lectures Chantal
jmu

Écrit par : jean-michel ulmann | 02/08/2013

Merci à vous pour ce commentaire-réponse au mien. J'aime assez que vous fassiez ça: répondre à ce que l'on dépose sur votre blog. Qui ainsi, n'est pas un message enfoui dans une bouteille lancée en vain à la mer, en vain tant l'espoir qu'elle parvienne à un port inconnu, est si ténu, si fragile.
Bonne rentrée à vous, quelle qu'elle soit. Chantal C.

Écrit par : Capelle Chantal | 05/09/2013

j'adore lire et cela depuis ma plus tendre enfance. Je lis tout au long de l'année et mes lectures sont très variées. C'est mon passe temps préféré.
Je ne relis jamais un livre comme je ne regarde rarement un film que j'ai déjà vu car je connais déjà la fin et il n'y a plus de suspens.
Mes lectures préférées sont : sur les voyages, les carnets d'aventure (qui me font rêver) et j'aime beaucoup la nature et faire des randonnées et mon souhait serait de parcourir un jour : les chemins de Saint jacques de Compostelle.

Signé ; un professeur de Français à la retraite

Écrit par : hartmann | 03/08/2013

Bonjour professeur,

j'imagine que vous avez lu "Immortelle randonnée" de Jean-Christophe Rufin. De cette lecture j'ai retenu cette phrase: "Ce n'est pas nous qui faisons le chemin, c'est le chemin qui nous fait". Une vérité, me semble-t-il et un beau sujet de dissertation pour le professeur de lettre que vous ne cesserez d'être.
Bel été, bonnes lectures vagabondes
jmu

Écrit par : jean-michel ulmann | 03/08/2013

Bonjour,
J'aime bien votre façon de voir vos relectures comme des moyens de revoir des amis fidèles...
De mon côté, j'aime quitter mon port d'attache pour des nouvelles destinations et rencontres.

Cet été, j'ai découvert un témoignage de vie sur nos aînées et aussi un livre de réflexion et d'intercession : Amédine, de Patrick Mangeant. J'ai vraiment été surprise par le ton de l'auteur qui fait parler Amédine, cette institutrice à la retraite, placée dans un Hospice des années 50... C'est vraiment touchant et cela montre que la beauté et la dignité d'une personne n'a rien à voir avec son âge ou sa situation.
Bonnes lectures de rentrée !

Écrit par : Alice | 26/08/2013

Bonjour Alice,
en ces jours où l'estompent les vacances pour que où se lèvent les écoliers, votre institutrice m'intéresse. Votre lecture me dit que nous, seniors, avons encore beaucoup à apprendre dans les livres. Pourriez-vous m'indiquer l'éditeur?

Concernant l'éducation des enfant, je vous recommande L'Echange des princesses, de Chantal Thomas (Seuil), une petite merveille d'insolence maîtrisée.

Bon été
jmu

Écrit par : Jean-Michel Ulmann | 28/08/2013

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique