logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

09/06/2013

Tour de France. Le prologue d'Eric Fottorino

51xyNOaQE7L._SY445_[1].jpgLes coureurs de la 100e édition du Tour de France s'élanceront de Porto Vecchio le 29 juin et arriveront  aux Champs-Elysées le 21 juillet après avoir pédalé 3 360km. Parmi eux, Eric Fottorino, 53 ans, écrivain, journaliste, fou de cyclisme ,et ,dans sa roue ,une vingtaine de jeunes cyclistes amateurs. En prologue, son Petit éloge du Tour de France (Ed. Folio, 128 p., 2€) nous livre les souvenirs de ses joies, de ses rêves, de ses colères d'éternel soupirant de la grande boucle.


En 2001, Eric Fottorino s'est engagé dans la course du Midi Libre à la fois comme coureur et comme journaliste. Il relata cette expérience dans Je pars demain. Cette fois, il anticipe. Son livre sur le Tour devance le départ d'un mois. Eric Fottorino semble l'avoir écrit pour se mettre en jambe et nous ouvrir l'appétit.

Alors que cette folle course subit l'épreuve de vérité qui met à mal la gloire des  "forçats de la route", Fottorino évoque, sans détours ni complaisance, les plus beaux chapitres de cette odyssée cycliste. En observateur avisé, il garde sa lucidité. Pas question de contourner les drames des étapes assombries par le dopage et de ses ravages sur les coureurs. Pas question non plus de jeter les vrais champions et les anonymes du peloton avec le maillot jaune américain. Ses portraits des frères Pélissier, de Coppi, Bartali, Kubler, Bobet, Indurain, Poulidor, Bahamontes, Hinault, Merckx, Fignon, compose une émouvante galerie de titans fragiles.  

Mais cet éloge vaut surtout parce qu'il n'est pas une déclaration d'amour platonique. Fottorino, qu'un des ses patrons avait surnommé Fausttorino (référence au grand Fausto Coppi), ne  reste pas sur le bord de la route à regarder passer les cyclistes de toutes les couleurs. Il se jette lui-même dans l'épreuve de tout son coeur. Il le fait en amateur éclairé. Fottorino connaît la musique, son peloton en accordéon, ses solos vertigineux, ses duos de manivelles et le choeurs des porte-bidons. Il n'est pas de ces commentateurs voiturés; il sait ce que souffrir, s'échapper, gagner veut dire. Il connaît le goût de la fringale qui éteint tout. Cet engagement physique donne à ce livre la densité et l'épaisseur d'un amour parfois déçu mais toujours vécu passion et ce quelque chose en plus authentique que donne la science du braquet, du dérailleur et de ses développements. Fottorino écrit à la force du mollet. 

Ultime épreuve de vérité, du 29 juin au 21 juillet, de Porto Vecchio aux Champs-Elysées, Eric Fottorino fera équipe avec une vingtaine de jeunes cyclistes amateurs, garçons et filles représentants de la diversité de la société française. Hors compétition mais avec l'esprit sportif, il s'agira de parcourir chaque étape du Tour 24 heures avant les professionnels. Histoire de redorer les maillots en retrouvant les valeurs fondamentales du cyclisme. 

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique